14 décembre 2008

Chap13 Part4

-La suite!-

.

.

 

« Hmmm.. »

Le médecin Kaiju observait Valentin sous toutes les coutures. Le garçon se sentait ballotté de tous les côtés. Ce soi disant médecin traitant n’était pas un tendre. Il regardait ça et là, ne s’attardait jamais sur des recoins de son corps. Il sondait les maux juste en touchant, pinçant, testant les réflexes de Valentin. Lui qui n’était déjà pas en forme, avait subitement envie de vomir suite à ce traitement. Le Kaiju en question était tout blanc avec des petits yeux bleus mais vicieux.

« Décris moi comment tu te sens là maintenant… »

« J’ai froid, j’ai mal à la tête et mon corps est tout douloureux. » Fit Valentin sur un ton des plus las qui soit.

« En tout cas, il est bel et bien malade…Rien que son haleine évoque la mort. »

Si le Kaiju ne lui avait pas ouvert la bouche pour ensuite tirer sa langue, Valentin aurait bien aussitôt protesté mais il se contenta d’un profond soupir. Sidoine et son fils étaient présents. La mère semblait inquiète, assise un peu en retrait du médecin Kaiju. Siegfried, lui, toujours sous forme humaine, observait tout cela d’un regard impassible.

« Ce n’est rien de grave j’espère ? Il semblait en pleine forme hier ! »

«  Il semblait oui…En tout cas aujourd’hui, il n’a rien de très chaud. Il a tellement froid que ça a pris sur sa fièvre. »

« Un coup de froid ? Mais…Je ne vois pas où…La salle était pourtant bien chauffée. » Qu’importe ce que pouvait bien avoir Valentin, la Reine de l’Est ne pouvait s’empêcher de se sentir coupable. Le médecin traitant lâcha enfin Valentin et lui demanda :

« Dis moi mon garçon, as-tu fait un rêve particulier cette nuit ? »

« Un rêve ? J’aurai plutôt dis un cauchemar… Il était si réel que j’ai cru que j’allais mourir de froid. »

« Raconte un peu, tu t’es retrouvé sur la Montagne du Nord ? »

« Non…J’étais là dans ma chambre lorsque j’ai sentit comme des gouttes d’eau tomber du plafond. La salle s’est rapidement transformée en piscine d’eau glacée, et il y avait ces cheveux qui… »

« Eh bien voilà, nous tenons le coupable ! » Coupa le médecin en se frappant la paume de la patte. « Ici les songes à KaijuPôle influe sur la personne qui rêve. Il y a une part de réel ce qui te donne l’impression que tout devait être vrai. Et il a fait si froid dans ta tête que ça en a traumatisé tout ton système immunitaire. Ce n’est qu’un coup de froid comme si tu étais resté trop longtemps dans de l’eau froide. Tu guériras vite, ce n’est pas grave. En plus je crois savoir que tu dois avoir le même type de maladie dans ton monde. Tu survivras. »

Le diagnostic du Kaiju avait été très expéditif. Valentin savait que les médecins humains de son temps, n’avaient plus la même prestance qu’autre fois. D’ailleurs à chaque fois qu’il avait été malade, il ne se rendait pas chez le médecin. Il lui aurait prescrit les mêmes médicaments, griffonnés sur un morceau de papier, d’une écriture aussi intraduisible que des hiéroglyphes à moitié effacés. Le médecin Kaiju se tourna vers Sidoine :

« Donnez lui de la bonne soupe, ça le requinquera en moins de deux. Il ne doit pas quitter le lit, au risque d’aggraver son mal. »

« D’accord, j’y veillerais. »

Le Kaiju blanc s’en retourna, offrant un signe de tête à Valentin pour le saluer et disparu au détours d’un couloir, accompagné de Sidoine. Valentin pu enfin se rallonger. Ses muscles étaient douloureux. Il se sentait mou et même s’il avait eu le droit de sortir, il serait resté couché. Siegfried ricana légèrement de le voir de si petite mine et s’accroupit :

« Ah même les grands héros peuvent tomber malade, tu sais. »

« Je ne suis pas un héros. »

« Bah ce n’est pas ce que disent certaines meutes. Rien que le fait d’avoir pourparler avec les arboricoles tient du miracle. »

Valentin ne se sentait même plus apte à répondre. Ses yeux étaient à demi clos, ses narines s’ouvraient et se fermaient inconsciemment et il lui arrivait de pousser de petites plaintes ridicules. Mais un ricanement familier le sortit de sa torpeur :

« Héhé ! Alors besoin d’une infirmière ? »

« Malou ! »

« En chair et en os et j’ai amené du poulet avec moi ! »

« Oh, Malou, ce n’est pas gentil de parler de nous comme ça ! »

« Désolée les Nuggets, mais je ne fais que dire la vérité, pour une fois, en plus ! »

Valentin sembla recouvrir toute sa bonne humeur en voyant ses petits amis déambuler dans la salle.

« Ah les amis, je suis bien content de vous voir ! Vous êtes la meilleure chose qui m’ait arrivée depuis ce matin ! »

« Tu nous manquais, alors on a harcelé Chef pour qu’ils nous emmènent ! »

« J’ai mis fin à son calvaire. » Fit le prince en souriant. Valentin lui retourna le sourire et ajouta :

« Pauvre Chef, il ne méritait pas ça, vous êtes méchants. Surtout que je ne me suis pas absenté si longtemps que ça. »

« C’était le seul qui aurait pu nous faire sortir et nous y emmener ! Les Kaiju ne voulaient rien entendre ! »

« Je vous avais dit que ces Kaiju n’étaient que de sales cabots ! » Rétorqua Malou, ce qui fit toussoter le Prince.

Ce dernier laissa Valentin jouer avec les Nuggets et Malou, attendant de pouvoir parler sans se faire vilipender par la petite créature. Adossé au dos, il patientait les yeux clos.

.

.

-Ouai, encore un personnage =_= Mais ce médecin traitant, je ne sais pas vraiment à quoi il ressemble. Donc je suppose que je n'aurai pas à la dessiner.

Posté par Clytemnon à 13:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Chap13 Part4

    Ah! Il y a donc des médecins Kaiju? Cool ça. Sont-ils nombreux? Ils doivent sans doute posséder des pouvoirs puissants de guérisons...*dit-il d'un regard fort intéressé^^*

    Posté par Raiden Ôkami, 15 décembre 2008 à 12:33 | | Répondre
Nouveau commentaire